Je vous ai retranscrit une lettre destinée à la Maison Blanche et rédigée par le Dr Shiva, diplômé du MIT en informatique (visualisation scientifique) et détenteur d’un PhD (doctorat) dans le domaine de la biologie de systèmes.

Également connu pour être devenu, à 14 ans, l’inventeur de ce qui deviendra l’e-mail, il a fondé trois sociétés : CytoSolve, EchoMail et System Health aux États-Unis. Enfin, il est l’auteur de nombreux ouvrages centrés autour de la théorie du tout.

Cette lettre vise à offrir un point de vue personnel de la situation sanitaire actuelle étasunienne et brosse les raisons pour lesquelles il est plus dangereux de paralyser économiquement un pays plutôt que d’avoir recours à des protocoles de soin simples et accessibles. Il s’appuie pour cela sur une approche rationnelle du fonctionnement du système immunitaire face au Sars-coV-2.

Cette lettre est complémentaire d’une interview très instructive que vous trouverez sur ma chaîne YouTube. Le sous-titrage automatique est lisible. Je prendrai peut-être le temps d’en faire une véritable traduction si le temps me le permet. En attendant, prenez bien soin de vous et à très bientôt !  

Monsieur le Président,

Cette lettre vise à présenter à votre Administration une solution pour restaurer la santé économique et immunitaire du peuple américain. Cette solution peut être mise en œuvre immédiatement, de manière efficiente et peu risquée.

La trajectoire actuelle de la politique publique de « santé » du Dr. Anthony Fauci aura pour résultat la destruction à court et long terme de la santé immunitaire de nos concitoyens et de la santé économique de notre nation – c’est peut-être l’objectif souhaité. La politique du Dr. Fauci est, au mieux, basée sur une approche impersonnelle et toute faite de la médecine et de la santé publique qui date des années 50 et est aujourd’hui dépassée ; au pire, elle est dérivée d’une représentation faussement scientifique du système immunitaire, que le Dr. Fauci a diffusée et exploitée pendant cinq décennies pour construire sa carrière.

Il n’est pas nécessaire de mettre à l’arrêt notre pays tout entier. Il n’est pas nécessaire de confiner tous nos concitoyens. La solution ci-dessous offre une voie permettant d’améliorer la santé immunitaire de tous nos concitoyens tout en remettant au travail les gens en bonne santé dès maintenant.

Quelques éléments de contexte : deux résultats scientifiques importants ont émergé en conclusion du projet génome humain en 2003 :

  •   le champ de l’ingénierie biologique, une nouvelle discipline qui propose une vision systémique moderne de la biologie, par opposition à l’ancien modèle qui voit le corps comme un ensemble de parties déconnectées ;
  •   la nécessité d’une médecine de précision et personnalisée : la bonne médecine, au bon moment, pour la bonne personne.

En tant que premier docteur diplômé du département d’ingénierie biologique du MIT en 2007, mon travail de recherche au MIT a conduit à l’invention de CytoSolve, une technologie aujourd’hui éprouvée qui permet la découverte de nouvelles médecines, de combinaisons de thérapies, de nourriture et de compléments alimentaires fonctionnels – de façon plus rapide, plus économe et plus sûre, grâce à l’utilisation d’un ordinateur qui modélise les mécanismes moléculaires complexes et les maladies. Des évolutions de ce type, et une compréhension plus riche de la biologie, nous offrent aujourd’hui une opportunité en or de créer l’avenir en pratiquant une médecine et une science véritables, tout particulièrement dans une période de crise comme celle que nous vivons.

La science moderne du système immunitaire nous apprend que c’est la sur-réaction de notre propre système immunitaire affaibli et dysfonctionnel attaquant nos propres tissus et cellules qui nous blesse et nous tue, et non le virus, que ce soit le COVID-19 ou un autre virus. La formation moyenâgeuse que reçoivent malheureusement la plupart de nos docteurs en médecine ne leur permet pas d’acquérir cette compréhension scientifique de base du système immunitaire. Chez les individus en bonne santé, le système immunitaire gère les pathogènes avec une réponse immunitaire naturelle qui est douce et non-létale ; cependant, chez les individus immuno-compromis – les personnes âgées et les personnes ayant des problèmes de santé pré-existants – le système immunitaire peut réagir de manière excessive ; et dans le cas du COVID-19, attaquer les cellules épithéliales et les tissus des poumons, menant à l’hospitalisation et à la mort.

Ci-dessous se trouve la solution qui peut mener l’Amérique à la santé – immunitaire et économique :

Etape 1 – Organiser nos concitoyens en quatre groupes

  • Groupe I : Les personnes testées positivement au COVID-19
  • Groupe II : Les personnes hospitalisées et en condition critique
  • Groupe III : Les personnes immuno-compromises et non positives au COVID-19 ;
  • Groupe IV : Les personnes en bonne santé et non positives au COVID-19

Etape 2 – Délivrer un protocole personnalisé à chaque groupe

Protocole du groupe I :

  • Mise en quarantaine jusqu’à ce que le test au COVID-19 soit négatif
  • 400 000 UI de palmitate de vitamine A par jour pendant 2 jours
  • 50 000 UI de vitamine D par jour pendant 2 jours

Protocole du groupe II :

  • 400 000 UI de palmitate de vitamine A par jour pendant 2 jours
  • 50 000 UI de vitamine D par jour pendant 2 jours
  • Vitamine C par intraveineuse – 100 grammes, goutte à goutte, par jour jusqu’au retour à la normale

Protocole du groupe III :

[Les personnes immuno-compromises sont notamment les personnes souffrant de SIDA, immunodéficience commune variable, diabète (type I et type II), bronchopneumopathie chronique obstructive, asthme, mucoviscidose, maladies auto-immunes, et les personnes traitées par immunothérapie.] Ce protocole va contribuer à booster leurs mécanismes de défense interne.

Pour les enfants :

  • 400 000 UI de palmitate de vitamine A par jour pendant 2 jours
  • 50 000 UI de vitamine D par jour pendant 2 jours
  • 500 mg de vitamine C par jour
  • Iode – e.g. de la marque Lugols – 3 gouttes par voie orale, une fois par jour

Pour les adultes :

  • 400 000 UI de palmitate de vitamine A par jour pendant 2 jours
  • 50 000 UI de vitamine D par jour pendant 2 jours
  • 1 000 mg de vitamine C par jour de façon continue
  • Iode – e.g. de la marque Lugols – 6 gouttes par voie orale, une fois par jour

Protocole du groupe IV :

[Les personnes en bonne santé, qui n’entrent pas dans les groupes précédents.]

Pour les enfants :

  • 1 000 UI de palmitate de vitamine A par jour de façon continue
  • 2 000 UI de vitamine D par jour de façon continue
  • 250 mg de vitamine C par jour
  • Iode – e.g. de la marque Lugols – 3 gouttes par voie orale, une fois par jour

Pour les adultes :

  • 10 000 UI de palmitate de vitamine A par jour
  • 5 000 UI de vitamine D par jour
  • 1 000 mg de vitamine C par jour
  • Iode – e.g. de la marque Lugols – 6 gouttes par voie orale, une fois par jour

Etape 3 – Retour au travail et maintenance

Les personnes en bonne santé désignées ci-dessus devraient retourner au travail immédiatement, et suivre le protocole quotidien décrit précédemment. Les individus des groupes I à III, jusqu’à ce qu’ils rétablissent leur pleine santé, devraient suivre le protocole ci-dessous tous les mois :

  • 400 000 UI de palmitate de vitamine A par jour pendant 2 jours, 1 fois par mois
  • 50 000 UI de vitamine D par jour pendant 2 jours, 1 fois par mois
  • Iode – e.g. de la marque Lugols – 3 gouttes par voie orale pour les enfants, 6 gouttes pour les adultes, une fois par jour
  • Vitamine C : 250 mg par jour pour les enfants, 1000 mg par jour pour les adultes, une fois par jour.

En plus du protocole ci-dessus, je suis en train d’organiser les docteurs en médecine dans le monde entier, qui non seulement soutiennent ce protocole mais aussi savent que l’alimentation est une médecine, comme le savait Hippocrate, le père de la médecine. Tout citoyen qui aurait besoin de conseil médical sur cette solution peut envoyer un mail à corona@systemshealth.com, et recevra une réponse d’un docteur en médecine. Pour cela, j’utilise l’infrastructure de EchoMail, une technologie de gestion des mails que j’ai développée initialement pour la Maison Blanche, qui suit les lignes directrices de la loi HIPAA (Health Insurance Portability and Accountability Act) pour soutenir cet effort de communication sur la santé.

En résumé, nous avons été conduits sur la voie de solutions d’entreprises, défendues par des gens comme Dr. Fauci et ses collègues du CDC (Centre for Disease Control and Prevention), qui ne servent pas les intérêts du peuple américain. Ces politiques ont mené l’Amérique à la longévité la plus faible, et la mortalité infantile la plus élevée du monde occidental. Enfin, concernant le COVID-19, nous devrions demander :

Pourquoi est-ce que des pays du « Tiers-Monde » comme le Tchad et Djibouti, qui sont loin d’avoir les infrastructures médicales des Etats-Unis, ont seulement un cas de COVID-19, et zéro mort ?

Peut-être est-ce que parce qu’ils tirent leur nourriture directement de leur sol, ce qui leur apporte énormément de vitamine A, et qu’ils passent leurs journées entières au soleil à travailler et à jouer, recevant ainsi des tonnes de vitamine D.

Très sincèrement vôtre,

Dr. Shiva Ayyadurai, MIT PhD